Chronique sur MHF, le blog

L’auteure nous conte l’histoire de June Lajoie, la quarantaine, écrivaine américaine à succès. Une femme très seule, qui se remet difficilement de ses dépressions. Elle ne trouve son salut que dans l’écriture.

En parallèle on suit une petite fille d’une dizaine d’année qui devient une adolescente étudiante en Suisse Lizzie Willow.

Les 3 « époques » s’imbriquent avec suspense et vient s’ajouter au mystère une petite fille qui n’apparaît que dans les miroirs. Qui est elle ?

L’écriture est fluide et si le livre se lit facilement, on s’attache à cette femme sensible et à sa vie recouverte d’un voile. J’ai passé un bon moment avec « elles »…

Lien de la chronique sur MHF, le blog