Une belle leçon de minimalisme qui nous apprend que le bonheur est parfois si simple, que l’essentiel est là, à notre portée, comme la mer dans un coquillage.
« C’est fou comme en peu de temps une vie peut basculer… Claire vient d’être traversée par cette pensée. Installée sur la terrasse de son bistrot préféré, carrefour de l’Odéon, elle est un peu nerveuse, comme si c’était la première fois qu’elle venait là. Pourtant, elle fréquente cet endroit depuis des années. Elle a trente-quatre ans et, à ses pieds, deux valises et un sac de voyage résument toute sa vie. Le carrefour bruyant lui rappelle qu’elle est à la croisée des chemins. Mais l’agitation qui règne autour d’elle ne doit pas perturber le calme et la détermination qu’elle est résolue à cultiver. Qu’il est difficile pourtant d’ignorer le chaos ambiant et de se recentrer pour, dans quelques minutes, se mettre en mouvement, quitter le bistrot, quitter le quartier, quitter Paris, quitter la seule vie qu’elle connaît depuis son entrée dans l’âge adulte. Elle respire profondément. Une seule journée a suffi à chambouler sa vie… »
Editions Solar, 2020
***

Lorsque Camille, récemment veuve, cherche un nouveau toit pour elle et sa fille, elle est mystérieusement attirée par une maison dont les occupants cherchent une colocataire. En s’installant, elle plonge dans l’univers de ces artistes marqués par leur passé commun. Que se cache derrière leur bienveillance apparente ? Quel événement a bouleversé leurs vies ?

Ils étaient autrefois libres, non conventionnels, pleins d’illusions et découvraient l’amour, l’art, la vie en communauté. Ce passé complexe se compose de pièces de puzzle, qui s’emboîtent au fil des pages. À ces pièces vient s’ajouter la présence d’un
e mystérieuse Ombre qui plane sur leur existence. Les incidents se multiplient, mettant à mal l’harmonie de la villa et de ses locataires. D’une façon incontrôlable, la vérité refait surface, confrontant chacun à son passé. Mais qui est cette Ombre et pourquoi en veut-elle aux habitants de la maison ?
Editions Plaisir de Lire, 2018

***

June Lajoie, une auteure américaine de best-sellers, passe l’été dans un hôtel d’Interlaken, évitant tout contact social. Depuis longtemps, elle porte le poids d’un lourd secret.

Vingt ans plus tôt, Lizzie Willow, une jeune fille de bonne famille extrêmement riche, se libère du joug des convenances sociales le temps d’un été et vit une passion amoureuse, entre Montreux et Lausanne. Mais l’idylle tourne vite au drame…

Le passé et le présent se croisent, se mêlent et s’éclairent l’un l’autre, jusqu’au moment où une présence énigmatique dans un miroir révèle le regard d’une petite fille. Qu’essaie-t-elle de dire à June et Lizzie ? L’intrigue de ce roman au suspense bien ficelé permettra de le découvrir, page après page, jusqu’à un dénouement surprenant.
Editions Plaisir de Lire, 2017